NYSE: AEM 74,17
-0,77 -1,03%
Volume: 1 532 133
juillet 19, 2024
TSX: AEM 101,83
-0,87 -0,85%
Volume: 549 898
juillet 19, 2024
Gold: 2 451,80
-3,00 -0,12%
Volume: 10
juillet 18, 2024

Reconnaissance des réalisations exceptionnelles d’Agnico Eagle en matière de sécurité lors d’un gala de l’industrie

20 juin, 2024


De gauche à droite dans la rangée du fond : Daniel Paré (vice-président, Québec), Jason Allaire (vice-président, Santé, Sécurité, Affaires sociales et Main-d’œuvre), Benoit Massicotte (conseiller en santé et sécurité). De gauche à droite dans la première rangée : Jocelyn Gélinas (directeur général, Goldex), Christian Lessard (superviseur de l’entretien, Goldex), Gérald MacDonald (conseiller en formation sur la santé et sécurité)

Trois mines d’Agnico Eagle ont récemment reçu certains des prix les plus prestigieux en matière de sécurité pour leurs réalisations en 2023, ce qui témoigne de leur dévouement exceptionnel à l’égard de la sécurité au travail.

Le 13 mai dernier, l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM) a rendu hommage à nos mines Goldex, Meliadine et Canadian Malartic lors du gala de l’ICM, à Vancouver. Ces prix récompensent les mines ayant enregistré la plus faible fréquence de blessures au cours de la dernière année :

  • Goldex : Récipiendaire du trophée de la sécurité nationale John T. Ryan de 2023 dans la catégorie « mines de métaux », avec 1 178 835 heures de travail consécutives sans le moindre signalement d’accident avec blessures.
  • Meliadine : Récipiendaire, pour une deuxième année consécutive, du trophée de la sécurité régionale John T. Ryan de 2023 dans la catégorie « mines de métaux », provinces des Prairies et territoires.
  • Canadian Malartic : Récipiendaire du trophée de la sécurité régionale John T. Ryan de 2023 dans la catégorie « mines sélectionnées », Est du Canada.

Carol Plummer, vice-présidente exécutive, Développement durable, Ressources humaines et Culture, souligne l’importance de ces réalisations : « La reconnaissance de trois de nos mines au cours d’une même année témoigne du succès de notre approche axée sur la sécurité. Notre culture accorde la priorité au travail sécuritaire, et nous voulons nous assurer que tous nos employés retournent à la maison en bonne santé physique et mentale. »

Les surintendants de la santé et de la sécurité des trois mines récipiendaires nous ont fait part de ce que représentaient ces réussites :

  • Goldex : Josée Michaud attribue ces excellents résultats en matière de sécurité au dévouement de l’équipe et à une culture de bienveillance et de respect. « Recevoir cette reconnaissance de l’industrie est un grand honneur et reflète tous les efforts de notre équipe. Les 624 travailleurs de Goldex sont essentiels à la réussite de notre programme de santé et sécurité. Leur vigilance, leurs connaissances et leur expertise nous aident à gérer et à réduire les risques. Je tiens aussi à remercier l’équipe de direction pour la façon dont la santé et la sécurité sont mises au premier plan dans tout ce que nous faisons. La direction encourage les nouvelles idées et veille à ce que tout le monde soit bien informé et formé. Ensemble, nous continuons de relever la barre en matière de sécurité à Goldex, veillant à intégrer la sécurité de façon concrète dans l’ensemble de nos activités. »

  • Meliadine : Eric Marcotte souligne que le succès de Meliadine est attribuable aux employés et à leur engagement à l’égard de l’amélioration continue, grâce à une culture qui valorise le signalement de tous les enjeux de sécurité. « En plus de l’évolution de nos systèmes de sécurité, c’est l’état d’esprit de notre équipe – axé sur la sécurité – qui change réellement la donne. Le fait de remporter notre deuxième prix John T. Ryan consécutif est une source de fierté, mais nous demeurons concentrés sur l’amélioration continue, particulièrement en ce qui a trait aux incidents à risque élevé. Comme Meliadine adopte la formule de navette aérienne, nous accordons la priorité à la santé mentale et au bien-être de nos employés, qu’il s’agisse d’organiser des activités qui assurent leur confort ou de favoriser une atmosphère amicale et respectueuse au camp. La résolution des situations à risque élevé est essentielle pour maintenir notre crédibilité sur le terrain, et il est crucial de donner suite aux mesures correctives qui sont cernées. Nous veillons au traitement de tous les signalements des employés, puis à la prise des mesures de suivi pour prévenir les incidents. »
  • Canadian Malartic : Olivier Brousseau insiste sur le fait que la culture de sécurité de la mine repose sur trois étapes opérationnelles : 1. Assurer la sécurité des employés. 2. Respecter l’environnement et la communauté. 3. Attendre la confirmation des deux premières étapes avant de procéder à toute activité. « Ces étapes guident les opérations quotidiennes de nos travailleurs et font partie intégrante de notre succès sur le terrain. Nous insistons aussi sur l’importance de comprendre et de réduire les principales causes de blessures, d’écouter activement les employés pour trouver des solutions et de les faire participer aux processus de sécurité. Aussi, il est essentiel de souligner les répercussions personnelles des accidents du travail pour approfondir la compréhension des risques parmi nos travailleurs. Recevoir ce prix est un immense honneur. Nous y voyons une reconnaissance des efforts continus de tous les employés du site pour rendre notre milieu de travail plus sécuritaire au quotidien. »