NYSE: AEM 70,11
+1,30 +1,89%
Volume: 2 641 175
mai 17, 2024
TSX: AEM 95,44
+1,74 +1,86%
Volume: 1 080 193
mai 17, 2024
Gold: 2 380,00
-8,70 -0,36%
Volume: 29
mai 16, 2024

Des fragments d’histoire

07 mai, 2024


Mise en valeur des merveilles géologiques du Nunavut .

Dans le monde de la géologie, le passé façonne l’avenir. Cette science nous enseigne de précieuses leçons qui peuvent changer notre vision du futur.

Récemment, Agnico Eagle a enrichi la collection de géologie du Musée du Manitoba en lui faisant don de deux échantillons de roches aurifères trouvés au complexe Meadowbank et au site de Hope Bay, qui sont situés au Nunavut.

Le Musée cherche à façonner l’avenir du Manitoba en élargissant la base de connaissances, en relatant des histoires et en encourageant la découverte; il veut nous aider à tirer des leçons du passé pour transformer notre représentation du futur. 

Le conservateur du département de paléontologie et de géologie Joe Moysiuk explique que « ces échantillons de roches aurifères sont non seulement magnifiques, mais ont aussi une incroyable histoire géologique à raconter aux gens qui visitent notre musée. Ils contribuent à faire le lien entre les aspects humain et naturel de l’histoire ».

Il ajoute que « l’exploitation minière a façonné le passé du Canada de manière fondamentale et joue aujourd’hui un rôle tout aussi important, car les besoins sociétaux ne cessent d’évoluer. Les minéraux, tels que l’or, appuient l’innovation, des téléphones cellulaires aux énergies renouvelables ». 

L’échantillon provenant du complexe Meadowbank contient environ trois onces d’or; celui de la mine Hope Bay, environ deux. Carol Plummer, vice-présidente exécutive, Développement durable, Ressources humaines et Culture, a présenté les échantillons au Musée en décembre 2023.

« Le Musée a pour mission d’élargir la base de connaissances, de relater des histoires et d’encourager la découverte. J’ai d’excellents souvenirs d’enfance de ce musée et j’ai été ravie de pouvoir y retourner pour remettre le don d’Agnico Eagle à la collection de géologie. Je suis persuadée que notre personnel nunavutois sera ravi de voir un petit morceau du Nunavut exposé au musée et j’espère que la contribution d’Agnico Eagle éveillera l’imagination de futurs géologues et ingénieurs à mesure qu’ils découvriront les merveilles géologiques du Canada. »

Le Musée du Manitoba, situé à Winnipeg, mène des recherches en vue d’élaborer un plan de renouvellement et une campagne de financement pour moderniser trois de ses galeries principales : la galerie de l’histoire de la Terre, la galerie de la forêt boréale et la galerie de l’Arctique et du Subarctique. Les échantillons de roches fournis par Agnico Eagle seront exposés dans la galerie de l’histoire de la Terre.

Retour à l’âge de pierre : Le premier échantillon offert par Agnico Eagle provient du complexe Meadowbank qui est situé dans la partie continentale du Nunavut. Cet échantillon contient environ trois onces d’or associé à la sphalérite brune, un sulfure de zinc et de fer. La roche hôte s’est formée au moment de la dérive du continent il y a environ 2,7 milliards d’années durant l’éon de l’Archéen. L’or y a été introduit il y a environ 1,8 milliard d’années à la suite de l’infiltration dans les fissures de fluides sous haute pression et à haute température, ce qui a provoqué la formation de veines.

Le deuxième échantillon provient du projet Hope Bay, au Nunavut. Cette propriété est située sur la côte arctique à environ 685 km au nord-est de Yellowknife. Les petites paillettes d’or visibles dans l’échantillon se sont aussi formées dans des veines de quartz de la roche de l’éon de l’Archéen durant une phase de déformation. Bien que cet échantillon puisse sembler anodin, son poids confirme qu’il ne s’agit pas d’une roche ordinaire : elle contient environ deux onces d’or.