NYSE: AEM 67,71
+0,39 +0,58%
Volume: 1 656 563
mai 24, 2024
TSX: AEM 93,83
+1,30 +1,41%
Volume: 248 936
mai 27, 2024
Gold: 2 332,50
-2,50 -0,11%
Volume: 365
mai 24, 2024

AGNICO EAGLE PUBLIE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE 2023 – UNE PRODUCTION D’OR RECORD TRIMESTRIELLE ET UN EXCELLENT RENDEMENT AU CHAPITRE DES COÛTS ONT PRODUIT DES BÉNÉFICES TRIMESTRIELS ET UN FLUX DE TRÉSORERIE D’EXPLOITATION SOLIDES; LA SOCIÉTÉ EST BIEN POSITIONNÉE POUR ATTEINDRE SES OBJECTIFS DE PRODUCTION ET DE COÛTS ANNUELS

26 juillet, 2023

TORONTO, (26 juillet 2023) – Mines Agnico Eagle Limitée (NYSE : AEM) (TSX : AEM) (« Agnico Eagle » ou la « Société ») a communiqué aujourd’hui ses résultats financiers et d’exploitation pour le deuxième trimestre de 2023.

« Agnico Eagle a encore une fois connu un excellent trimestre sur le plan de l’exploitation, avec une production d’or trimestrielle record et des coûts améliorés par rapport aux prévisions, produisant de solides résultats financiers. Forts de cet excellent début d’année, nous sommes en bonne voie pour atteindre nos prévisions annuelles en matière de production et de coûts. Je tiens également à féliciter notre équipe pour l’une des meilleures performances trimestrielles en matière de sécurité de l’histoire de la société », a déclaré Ammar Al-Joundi, président et chef de la direction d’Agnico Eagle. « En juin, nous avons publié une mise à jour sur le projet Odyssey à Canadian Malartic, qui mettait en lumière le profil de production amélioré, la prolongation de la durée de vie de la mine jusqu’en 2042 et une hausse importante du potentiel géologique. Nous continuons de faire progresser les diverses études dans nos principaux projets de pipeline dans la ceinture aurifère de l’Abitibi, dans le but de tirer parti de notre infrastructure actuelle et de générer de la valeur pour nos actionnaires. Nous prévoyons présenter les résultats de ces études au cours du premier semestre de 2024. Enfin, au deuxième trimestre, nous avons obtenu d’excellents résultats d’exploration à Detour, à Meliadine, à Kittila et à Hope Bay, et avons recoupé une minéralisation à teneur élevée au gisement Madrid », a ajouté M. Al-Joundi.

Faits saillants du deuxième trimestre de 2023 :

Production aurifère trimestrielle record et excellent rendement au chapitre des coûts – La production aurifère trimestrielle record tient compte de la propriété à 100 % de Canadian Malartic pour tout le trimestre, combinée à un solide rendement opérationnel à tous les sites de production. La production d’or payable1 au deuxième trimestre de 2023 s’est élevée à 873 204 onces pour des coûts de production par once de 851 $, un total des coûts décaissés2 par once de 840 $ et des coûts de maintien tout compris par once3 de 1 150 $.

Le solide rendement d’exploitation produit de solides résultats financiers trimestriels – La Société a déclaré un résultat net trimestriel de 0,66 $ par action au deuxième trimestre de 2023, assorti d’un résultat net ajusté4 de 0,65 $ par action. Les flux de trésorerie d’exploitation se sont élevés à 1,46 $ par action.

Rendement élevé en matière d’exploitation et de sécurité à tous les sites miniers – La production aurifère et les coûts d’exploitation du deuxième trimestre de 2023 ont été meilleurs que prévu, ce qui témoigne du solide rendement d’exploitation dans l’ensemble des mines de la Société, malgré les défis liés aux incendies de forêt dans le nord de l’Ontario et du Québec et à la migration des caribous au Nunavut. Les coûts, inférieurs aux prévisions, témoignent du solide rendement d’exploitation, des taux de change favorables et de l’atténuation de certaines pressions inflationnistes.

Jalons importants atteints dans l’ensemble du portefeuille – Au complexe Canadian Malartic, l’équipe a passé le cap des sept millions d’or en juin. De plus, les mines Detour Lake, Goldex et Macassa ont chacune atteint des débits trimestriels records, tandis que Meliadine a enregistré son meilleur débit mensuel en mai 2023.

Maintien des prévisions relatives à la production aurifère, aux coûts et aux dépenses en immobilisations pour 2023 – La production d’or payable prévue pour 2023 demeure inchangée, soit entre 3,24 et 3,44 millions d’onces environ. Le total des coûts décaissés par once devrait se situer entre 840 $ et 890 $ et les coûts de maintien tout compris par once, entre 1 140 $ et 1 190 $. Le total des dépenses en immobilisations (à l’exclusion des frais d’exploration incorporés) pour 2023 est encore estimé à environ 1,42 milliard de dollars. Les prévisions de production de la Société pour 2023 supposent que Kittila fonctionne à un taux annuel de 1,6 million de tonnes par année (« Mtpa »). La décision de la Cour suprême de Finlande (la « SAC ») de maintenir le permis de 1,6 Mtpa ou de revenir au permis de 2,0 Mtpa est attendue au troisième trimestre de 2023.

La production de flux de trésorerie solides renforce le bilan et la position de liquidité de la Société – Au cours du deuxième trimestre de 2023, la Société a remboursé 900 M$ des montants tirés de sa facilité de crédit bancaire renouvelable non garantie. Le montant versé sur la facilité de crédit bancaire renouvelable non garantie a été remboursé à l’aide de 300 M$ d’espèces et de 600 M$ tirés sur un prêt à terme non garanti (le « prêt à terme ») que la Société a conclu au cours du trimestre. De plus, le 30 juin 2023, la Société a remboursé les 100 M$ de billets de premier rang de série A portant intérêt à 4,54 % à l’échéance. Au 30 juin 2023, la dette à long terme de la Société était de 1 942,0 M$ et sa dette nette5 était de 1 509,5 M$.

Le point sur les principaux facteurs de valeur et les projets de pipeline

Mine Odyssey au complexe Canadian Malartic – En juin 2023, la Société a publié les résultats d’une nouvelle étude interne qui rend compte des progrès importants réalisés dans le cadre du projet, de l’amélioration de l’évaluation et des possibilités d’accroître davantage la valeur (voir le communiqué du 20 juin 2023). Les activités de fonçage de puits se sont accélérées tout au long du trimestre, avec environ 60 mètres réalisés au 30 juin 2023. À Odyssey Sud, la production à partir de la rampe a augmenté tout au long du trimestre et respecte les délais prévus pour atteindre un taux de 3 500 tonnes par jour (« t/j ») en 2024. Les activités de forage étaient axées sur la conversion des zones internes du gisement Odyssey Sud et sur l’expansion des ressources minérales du gisement East Gouldie à l’est et à l’ouest.

Detour Lake – Au deuxième trimestre de 2023, le concentrateur a établi un record de débit trimestriel, avec une disponibilité améliorée de 92,8 %. Les travaux demeurent concentrés sur l’optimisation des procédés et la disponibilité du concentrateur est en bonne voie d’atteindre, voire de dépasser, un débit de 28,0 Mtpa. La Société poursuit l’étude du scénario d’exploitation minière souterraine en se fondant sur un modèle révisé des ressources minérales et prévoit présenter les résultats de cette étude au cours du premier semestre de 2024.

Optimisation des actifs et de l’infrastructure dans la ceinture aurifère de l’Abitibi – La Société a poursuivi plusieurs des évaluations internes entreprises pour évaluer les possibilités de production aux gisements près de la surface de Macassa et d’Amalgamated Kirkland (« AK »), ainsi qu’aux projets Upper Beaver et Wasamac. Ces évaluations comprennent une évaluation du transport du minerai par train ou par camion vers les installations de traitement actuelles que possède la Société dans la région, dans le but d’accroître la production aurifère future à moindres coûts d’immobilisations et en réduisant l’empreinte environnementale. Les résultats de ces évaluations devraient être compilés dans un rapport au cours du premier semestre de 2024.

Résultats d’exploration positifs à Detour, Meliadine, Kittila et Hope Bay

Compte tenu du succès de l’exploration au premier semestre de 2023, un budget d’exploration supplémentaire de 32 M$ a été approuvé – Le programme d’exploration de la Société a donné des résultats positifs au premier semestre de 2023 dans plusieurs sites et projets d’exploitation qui démontrent un excellent potentiel pour identifier d’autres ressources minérales et remplacer les réserves minérales. Ces résultats appuient l’ajout ciblé de budgets supplémentaires. Les sections qui suivent font le point sur certains des programmes et des budgets d’exploration.

Détour – Le forage d’exploration se poursuit dans le gisement sous la réserve minérale de la fosse Ouest et le prolongement de la zone minéralisée vers l’ouest afin de confirmer les zones minéralisées qui pourraient être propices à l’exploitation minière souterraine. Les résultats des forages effectués sous la réserve de la fosse Ouest continuent de démontrer la possibilité d’une enveloppe à teneur plus élevée, le forage ayant recoupé récemment un intervalle titrant 12,9 grammes par tonne (« g/t ») d’or sur 12,9 m à 400 m de profondeur, alors que deux kilomètres à l’ouest de la mine à ciel ouvert la minéralisation des réserves minérales reste ouverte avec un intervalle recoupé récemment titrant 2,8 g/t d’or sur 14,4 m à une profondeur de 1 061 m.

Meliadine – Le forage a continué d’étudier les extensions verticales des zones minéralisées dans la partie centrale des gisements de Tiriganiaq, de Wesmeg et de Wesmeg North. À Wesmeg North, un intervalle récent a donné 6,3 g/t d’or sur 7,4 m à 558 m de profondeur. Environ 1,5 kilomètre au sud-est de Tiriganiaq au gisement F-Zone, un intervalle a récemment été recoupé titrant 6,4 g/t d’or sur 16,0 m à 167 m de profondeur dans la partie supérieure du gisement.

Kittila – Le forage a prolongé la zone principale de Rimpi au nord, à l’extérieur des ressources minérales actuelles, avec un intervalle récent titrant 7,2 g/t d’or sur 4,5 m à 1 102 m de profondeur. Dans la zone de Roura près du fond du puits, un intervalle récent recoupé dans la zone principale a donné 7,7 g/t d’or sur 7,3 m à 1 152 m de profondeur. À faible profondeur dans la zone Rimpi, on a repéré les zones Parallel et Sisar, dans une région où le forage a été limité à ce jour, produisant 3,1 g/t d’or sur 4,5 m à 142 m de profondeur et ouvrant une nouvelle zone cible près de la surface pour exploration future.

Projet de Hope Bay – Au total, neuf appareils de forage d’exploration étaient en exploitation dans les gisements de Doris et de Madrid et à dans la région en général au cours du deuxième trimestre. À Doris, le forage dans la zone BCO a continué de produire des teneurs et épaisseurs positives pour confirmer la possibilité d’étendre la zone latéralement. À Madrid, le forage s’est concentré sur un espace non testé précédemment de deux kilomètres de long entre les zones Suluk et Patch 7, comprenant des nouveaux intervalles importants titrant 10,0 g/t d’or sur 14,0 m à 677 m de profondeur et 13,7 g/t d’or sur 4,6 m à 697 m de profondeur. Ce forage confirme le potentiel de Madrid/Suluk/Patch 7, car il prolonge la zone à teneur élevée de Patch 7 de 500 m verticalement et de 900 m latéralement à la profondeur.

Un dividende trimestriel de 0,40 $ par action a été déclaré.

Conférence téléphonique et diffusion Web demain sur les résultats du deuxième trimestre de 2023

La haute direction d’Agnico Eagle tiendra une conférence téléphonique le jeudi 27 juillet 2023 à 11 h (HE) afin de discuter des résultats financiers et opérationnels du deuxième trimestre de 2023 de la Société.

Par diffusion Web :

La conférence téléphonique sera diffusée en direct, en mode audio, sur le site Web de la Société à l’adresse www.agnicoeagle.com.

Par téléphone :

Les personnes qui préfèrent accéder à la conférence par téléphone sont priées de composer le 1 416 764-8659 ou le 1 888 664-6392 (numéro sans frais). Pour vous assurer de pouvoir prendre part à l’événement, veuillez appeler environ cinq minutes avant l’heure fixée.

Au moyen de l’adresse URL :

Pour participer à la conférence téléphonique sans l’aide d’un téléphoniste, vous pouvez vous inscrire et entrer votre numéro de téléphone à https://bit.ly/3CqLElb pour recevoir un appel automatisé instantané.

Version archivée :

Veuillez composer le 1 416 764-8677 ou le 1 888 390-0541 (numéro sans frais), suivi du code d’accès 008251 suivi du carré. Il sera possible d’écouter l’enregistrement de la conférence téléphonique jusqu’au 27 août 2023.

La diffusion Web et les diapositives accompagnant la présentation seront archivées pendant 180 jours sur le site Web de la Société.

_________________________________________________________

 1 La production payable d’un minéral correspond à la quantité d’un minéral produite pendant une période et contenue dans des produits qui ont été ou qui seront vendus par la Société, que ces produits soient expédiés pendant la période, ou détenus en stocks à la fin de la période.
2 Le total des coûts décaissés par once n’est pas une mesure conforme aux PCGR et n’est pas une mesure financière normalisée en vertu des IFRS et sauf indication contraire, ces données sont présentées en fonction des sous-produits dans le présent communiqué. Pour obtenir le calcul détaillé des coûts de production par once ainsi que le rapprochement du total des coûts décaissés et des coûts de production et des renseignements sur le total des coûts décaissés par once pour les coproduits, veuillez vous reporter au tableau « Rapprochement des mesures de la performance financière non conformes aux PCGR » ci-dessous. Veuillez aussi consulter la rubrique intitulée « Remarque concernant certaines mesures du rendement ».
3 Les coûts de maintien tout compris par once ne sont pas une mesure conforme aux PCGR et ne sont pas une mesure financière normalisée en vertu des IFRS et sauf indication contraire, ces données sont présentées en fonction des sous-produits dans le présent communiqué. Pour obtenir un rapprochement des coûts de production et des coûts de maintien tout compris pour les co-produits, veuillez vous reporter au tableau « Rapprochement des mesures de la performance financière non conformes aux PCGR » ci-dessous. Veuillez aussi consulter la rubrique intitulée « Remarque concernant certaines mesures du rendement ».
 4 Le résultat net ajusté et le résultat net ajusté par action sont des mesures non conformes aux PCGR qui ne sont pas des mesures financières normalisées en vertu des IFRS. Pour un rapprochement du résultat net et du résultat net par action, voir « Rapprochement des mesures de la performance financière non conformes aux PCGR » ci-dessous. Veuillez aussi consulter la rubrique intitulée « Remarque concernant certaines mesures du rendement ».

5 La dette nette est une mesure non conforme aux PCGR qui n’est pas une mesure normalisée en vertu des IFRS. Pour un rapprochement de cette mesure à la dette à long terme, veuillez vous reporter au tableau « Rapprochement des mesures de la performance financière non conformes aux PCGR » ci-dessous. Veuillez aussi consulter la rubrique intitulée « Remarque concernant certaines mesures du rendement ».