NYSE: AEM 39,07
-2,06 -5,01%
Volume: 4 053 389
septembre 23, 2022
TSX: AEM 53,09
-2,41 -4,34%
Volume: 1 545 813
septembre 23, 2022
Gold: 1 670,80
+6,20 +0,37%
Volume: 2 337
septembre 22, 2022

Quand l’innovation prend de la hauteur – et de la profondeur – chez Agnico Eagle

08 septembre, 2022


Images prises lors des essais de drones et de la technologie LiDAR au complexe LaRonde.

Comment les drones souterrains et d’autres technologies contribuent à la sécurité et à la santé du personnel minier ainsi qu’à l’efficacité des opérations

L’exploration est depuis longtemps au cœur de la réussite d’Agnico Eagle, dont les équipes de géologues scrutent des zones tant souterraines qu’en surface en quête du prochain grand gisement minéral.

Pour poursuivre sur sa lancée, Agnico Eagle doit aujourd’hui toutefois tenir compte d’un nouveau facteur : la technologie. C’est pourquoi l’entreprise s’est dotée d’équipes d’ingénieurs en logiciels, d’informaticiens ou encore d’experts en technologies de l’information qui l’aideront à explorer de nouvelles frontières et à façonner son avenir. 

« À mesure que l’exploitation minière se complexifie, il en va de même pour les défis et les risques auxquels notre entreprise fait face, a déclaré Nancy Guay, vice-présidente, Technologie, optimisation et innovation chez Agnico Eagle. L’innovation joue un rôle clé dans le maintien de notre avantage concurrentiel et de notre réputation en termes de développement durable et d’excellence opérationnelle. Nous tirons parti de technologies de pointe non seulement pour améliorer la sécurité souterraine et l’efficacité de nos opérations, mais aussi pour réduire notre empreinte carbone et offrir un milieu de travail plus sain à notre personnel. » 

L’équipe Technologie et innovation d’Agnico Eagle teste sans cesse de nouvelles technologies, comme des drones souterrains ou encore les réalités augmentée et virtuelle, en procédant à des essais de validation pour en démontrer la pertinence dans un environnement minier. 

Des drones… souterrains

Notre complexe LaRonde, au Québec, utilise déjà des drones souterrains pour effectuer des relevés 3D détaillés permettant de dresser chaque jour des cartes ultraprécises des chantiers et des galeries de la mine. 

Ces drones fonctionnent grâce à la technologie LiDAR  (Light Detection and Ranging), un système de capteurs à distance qui utilise des faisceaux laser rapides afin de mesurer précisément les différentes distances le séparant du sol. 

La technologie LiDAR permet non seulement d’obtenir des données et des images numériques d’une grande qualité, mais aussi des données bien plus détaillées, plus rapidement et à moindre risque. Il s’agit dès lors d’un précieux outil à utiliser pour surveiller les mouvements souterrains et veiller à la sécurité du personnel. 

« L’utilisation de drones sous terre est une question de sécurité, de mesures de contrôle et d’efficacité. Grâce à ces drones, plus personne n’a besoin de s’approcher d’un chantier qu’on vient de forer et de faire sauter pour évaluer la qualité du sautage, voir si tout s’est déroulé comme prévu ou encore identifier les éventuels problèmes de sécurité ou de mécanique des roches », a expliqué Éric Trudel, directeur de l’innovation. 

Le complexe LaRonde prévoit maintenant utiliser la technologie LiDAR pour cartographier toute sa zone souterraine en prévision de l’introduction d’autres véhicules et équipements miniers autonomes. Vu le succès des drones au complexe LaRonde, les mines Goldex et du Nunavut d’Agnico Eagle cherchent par ailleurs elles aussi à se procurer des drones munis de la technologie LiDAR dans un avenir proche. 

Amélioration de l’excellence opérationnelle 

L’équipe Technologie et innovation est également en train d’analyser plus de 40 occasions d’améliorer l’excellence opérationnelle dans différents domaines, que ce soit au niveau de l’extraction minière, du traitement, de la consommation énergétique, de la protection de l’environnement ou encore de la santé et de la sécurité. Diverses initiatives sont actuellement à l’étude : des machines de coupe mécanique pour l’excavation souterraine, des exosquelettes destinés à soulager les travailleurs et les travailleuses, des revêtements de peinture autoréparatrice pour les installations éloignées, des chargeuses navettes, foreuses et camions automatisés ainsi que de nouvelles solutions de récupération de l’or, plus écologiques.

Chaque initiative ou concept se déroule sous la supervision d’un gestionnaire de projet responsable de toutes les étapes de l’exploration, de l’évaluation technique initiale à la validation, en passant par les essais. Une fois un concept validé, les gestionnaires aident ensuite le site à se procurer les technologies requises et à les intégrer dans leurs activités. 

Vers une utilisation plus futée de l’électricité Vu le coût élevé de l’électricité dans certaines régions où nous sommes présents et notre engagement à atteindre la carboneutralité d’ici 2050, notre équipe Technologie et innovation examine des solutions de gestion de l’énergie qui doivent non seulement nous aider à améliorer notre efficacité énergétique, mais aussi à réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Solutions à l’étude :
Introduction de systèmes de stockage d’énergie par batterie sur lesquels on peut compter pendant les périodes de grande demande ou quand le coût de l’électricité grimpe
Multiplication du nombre de véhicules électriques (véhicules sur batterie) dans les zones souterraines
Installation de turbines éoliennes pour transformer l’énergie éolienne en électricité dans les sites éloignés qui ne sont pas reliés au réseau 
Étude de solutions de décarbonisation et d’alimentation à l’hydrogène
Évaluation de petits réacteurs modulaires (PRM) pour les sites miniers éloignés. Il s’agit de la technologie la plus susceptible de nous aider à réduire l’utilisation de génératrices diesel et, ultimement, nos émissions de gaz à effet de serre. Nous travaillons actuellement avec Westinghouse à un essai de validation portant sur des PRM. 

 

Exploration du monde virtuel

L’équipe Technologie et innovation a également testé les avantages des réalités virtuelle et augmentée dans un environnement minier, un phénomène qui témoigne de notre nouveau rapport à la technologie. La réalité augmentée (RA) offre une expérience interactive dans un monde réel en améliorant des objets concrets au moyen de données numériques. La réalité virtuelle (RV), quant à elle, offre une expérience entièrement immersive où le monde réel est remplacé par un environnement 100 % simulé. 

Le complexe LaRonde teste actuellement des lunettes de RA qu’il cherche à déployer dans la formation des travailleurs et travailleuses nouvellement embauchés(ées). Cette technologie pourrait par la suite être utilisée dans tous les sites d’Agnico Eagle : un technicien du complexe LaRonde pourrait ainsi très bien apprendre à un technicien de la mine Pinos Altos à démonter et réassembler une pompe. « Ces lunettes permettent aux gens qui se trouvent devant une vraie pompe de voir un modèle virtuel en superposition. Ils n’ont ainsi qu’à suivre les instructions de la personne qui les forme, étape par étape. Cette approche pourrait considérablement améliorer les compétences des gens de terrain », a expliqué Éric Trudel. 

Le complexe LaRonde se penche aussi sur la technologie de la RV pour simuler des scénarios réels à des fins de formation. Les personnes en formation entreraient ainsi dans un environnement 360° interactif où l’expérience visuelle et sonore brouillerait toute frontière entre le virtuel et le réel. Grâce à cet environnement de simulation immersif, la formation à des scénarios de travail qui étaient auparavant trop complexes, coûteux ou risqués (pour les formations portant notamment sur la préparation aux situations d’urgence ou le déversement de matières dangereuses) est ainsi devenue plus concrète, rentable et sûre.

Notre prochain billet de blogue sera consacré à ce que nous réservent nos nouveaux centres des opérations de suivi et d’analyse des données, qui visent à transformer notre façon d’approcher nos activités dans les régions éloignées et à améliorer l’excellence opérationnelle d’Agnico Eagle.