NYSE: AEM 47,41
+1,65 +3,61%
Volume: 2 367 872
juillet 1, 2022
TSX: AEM 58,92
-2,71 -4,4%
Volume: 1 758 779
juin 30, 2022
Gold: 1 804,10
-9,60 -0,53%
Volume: 173
juin 30, 2022

La mine Goldex remporte deux prix de l’industrie pour sa performance exceptionnelle en santé et sécurité
La mine de métaux la plus sécuritaire du Québec et des Maritimes

16 juin, 2022

Chaque année, les mines canadiennes affichant le meilleur bilan en matière de santé et sécurité se voient honorées avec le trophée John T. Ryan. Et cette année, c’est la mine Goldex d’Agnico Eagle qui a remporté les honneurs. 

Lors du congrès 2022 de l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM) qui s’est tenu à Vancouver le 2 mai dernier, la mine Goldex s’est vu décerner le prestigieux trophée John T. Ryan pour avoir enregistré la plus faible fréquence d’accidents déclarés pour 200 000 heures travaillées dans la région du Québec et des Maritimes en 2021. 

Ce résultat est d’autant plus remarquable puisqu’il a été obtenu dans le contexte de la pandémie, ce qui témoigne de la capacité de l’équipe de la mine Goldex à s’adapter aux protocoles de santé en constante évolution tout en maintenant des pratiques exceptionnelles en matière de santé et sécurité. 

« Ce prix est une importante reconnaissance au dévouement et à la résilience des employés et des superviseurs de la mine Goldex, ainsi qu’à l’approche proactive adoptée pour gérer les enjeux en matière de santé et sécurité. Notre équipe était constamment sur le terrain avec nos employés, leur prêtant ainsi une oreille attentive, tirant des leçons et renforçant sans relâche les comportements sécuritaires à adopter», explique Sandra Marseille, surintendante en santé et sécurité à la mine Goldex. 
 
Le souci d’extraire chaque once d’or de façon sécuritaire et responsable se reflète dans les résultats en matière de santé et sécurité de la mine Goldex. La mine a affiché une fréquence combinée d’accidents déclarés et d’arrêts de travail de 0,37 ainsi qu’une fréquence totale d’accidents déclarés de 1,10, soit deux records pour la mine depuis le redémarrage de la production en 2013. 

Josée Michaud, coordonnatrice principale en santé et sécurité à la mine Goldex, indique : « La production minière se fait de façon sécuritaire, une tâche à la fois. Nous n’avons pas lancé de nouveaux programmes ni de nouvelles initiatives, mais nous nous sommes plutôt concentrés sur l’amélioration continue des outils que nous avions déjà. Nous avons ciblé les tâches et les comportements à risque, allant même jusqu’à repasser point par point le formulaire de supervision/la fiche de travail pour rappeler à tout le monde les tâches et les outils pouvant réduire les risques au travail. »

Cet effort intense de réduction des risques, qui se traduit parfois par la modification des procédures et de l’équipement, demande souvent du temps et des ressources supplémentaires, et rien de tout cela ne serait possible sans le soutien de l’équipe de direction de la mine Goldex. 

Quelles sont les priorités au chapitre de la santé et de la sécurité à la mine Goldex en 2022? Bien que la réduction des risques d’accident demeure une priorité, la mine met aussi l’accent sur la santé mentale et le bien-être au travail, offrant ainsi au personnel, du soutien pour la gestion du stress et l’amélioration du sommeil. 

L’approche proactive adoptée par la mine Goldex pour la sécurité et la résilience de ses employés continuent d’être reconnues par ses pairs de l’industrie minière. Le 9 juin, la mine Goldex s’est également vu décerner le prix F.J. O’Connell de l’Association minière du Québec dans la catégorie « Opérations souterraines avec plus de 400 000 heures travaillées » pour ses résultats exceptionnels au chapitre de la sécurité.

Félicitations à tous les employés de la mine Goldex!