NYSE: AEM 39,07
-2,06 -5,01%
Volume: 4 053 389
septembre 23, 2022
TSX: AEM 53,09
-2,41 -4,34%
Volume: 1 545 813
septembre 23, 2022
Gold: 1 670,80
+6,20 +0,37%
Volume: 2 337
septembre 22, 2022

AGNICO EAGLE PUBLIE LES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2022 – LE SOLIDE RENDEMENT D'EXPLOITATION SE TRADUIT PAR UNE PRODUCTION D’OR TRIMESTRIELLE RECORD; LES PRÉVISIONS DE PRODUCTION ET DE COÛTS SONT MAINTENUES POUR 2022; MISE À JOUR DU PLAN MINIER DE DETOUR LAKE FONDÉE SUR UNE AUGMENTATION DE 38 % DES RÉSERVES MINÉRALES

27 juillet, 2022

Toronto (27 juillet 2022) – Mines Agnico Eagle Limitée (NYSE : AEM, TSX : AEM) (« Agnico Eagle » ou la « Société ») a communiqué aujourd’hui ses résultats financiers et d’exploitation pour le deuxième trimestre de 2022.

Faits saillants du deuxième trimestre de 2022 :

Production d’or record et solide génération de bénéfices et de flux de trésorerie au deuxième trimestre de 2022 – au deuxième trimestre de 2022, la production d’or payable s’est élevée à 858 170 onces, pour des coûts de production  par once de 766 $, un total des coûts décaissés par once  de 726 $ et des coûts de maintien tout compris par once  de 1 026 $. Ces résultats comprennent le premier trimestre complet de production suivant l’achèvement de la fusion entre Agnico Eagle et Kirkland Lake Gold Ltd. (« Kirkland Lake Gold ») le 8 février 2022 (la « fusion »). Au deuxième trimestre de 2022, la Société a déclaré un résultat net de 0,61 $ par action, et un résultat net ajusté   de 0,76 $ par action. Les flux de trésorerie d’exploitation se sont élevés à 1,39 $ par action.

Les plateformes de l’Ontario et du Nunavut ont livré un solide rendement d’exploitation – Au deuxième trimestre de 2022, la production et les coûts de l’or ont été meilleurs que prévu, en raison principalement du rapprochement positif des teneurs à Amaruq et à Detour Lake et des améliorations de la productivité à Macassa. Les teneurs de meilleure qualité ont permis à la mine Amaruq d’afficher son meilleur trimestre d’exploitation depuis le démarrage, avec une production payable de 96 698 onces d’or à des coûts de production de 1 110 $ l’once et un total des coûts décaissés de 993 $ l’once. Au total, la production payable du Nunavut s’est élevée à 194 270 onces d’or à des coûts de production de 997 $ l’once et à un total des coûts décaissés de 915 $ l’once. En Ontario, la production payable s’est élevée à 256 777 onces d’or à des coûts de production de 664 $ l’once et pour un total des coûts décaissés par once de 626 $. Le solide rendement d’exploitation du deuxième trimestre 2022 place ces mines en bonne position pour atteindre les prévisions de 2022.

Maintien des prévisions relatives à la production aurifère, aux coûts et aux dépenses en immobilisations pour 2022 – La production d’or payable prévue pour 2022 devrait se situer entre 3,2 et 3,4 millions d’onces, le total des coûts décaissés par once devant se situer entre 725 $ et 775 $ et les coûts de maintien tout compris par once, entre 1 000 $ et 1 050 $. Étant donné que les pressions inflationnistes devraient se poursuivre au deuxième semestre de 2022, la Société estime que le total des coûts décaissés par once et les coûts de maintien tout compris par once pourraient se rapprocher de l’extrémité supérieure de ces fourchettes. La production d’or au deuxième semestre de 2022 devrait être à peu près divisée également entre les troisième et quatrième trimestres. Le total des dépenses en immobilisations prévues (à l’exclusion des frais d’exploration incorporés) pour 2022 demeure à environ 1,4 milliard de dollars. Les prévisions de 2022 comprennent la production, les coûts et les immobilisations pour la période commençant le 1er janvier 2022 pour les mines de Detour Lake, Macassa et Fosterville.

Le contexte inflationniste devrait demeurer difficile au deuxième semestre de 2022 – Pendant le premier semestre de 2022, les pressions exercées sur les coûts ont été largement compensées par le solide rendement d’exploitation, des initiatives d’optimisation et d’économie de coûts, l’effet positif sur les taux de change (euro et dollars canadiens et australiens plus faibles) et des programmes de couverture de la devise et du carburant. Pour le deuxième semestre de 2022, la Société continuera de mettre l’accent sur l’amélioration de l’efficacité opérationnelle et l’optimisation des coûts dans toutes les exploitations minières. En outre, la Société prévoit continuer d’augmenter de façon opportuniste les couvertures de sa monnaie fonctionnelle et du carburant.

Les synergies d’entreprise ont, pour la plupart, été réalisées et dépassent les premières estimations; la priorité est désormais accordée à la réalisation des synergies opérationnelles et des optimisations stratégiques – Les synergies d’entreprise liées à la fusion (environ 40 M$ à ce jour) ont été le principal moteur des synergies réalisées en 2022. Bien que la réalisation des synergies opérationnelles et de l’optimisation stratégique se déroulera sur plusieurs années, des progrès ont été réalisés au cours du deuxième trimestre de 2022 afin de cibler et de saisir les occasions possibles, notamment :

On s’attend maintenant à ce que les synergies au titre des frais généraux (avant impôt) de la Société atteignent 225 M$ au cours des cinq premières années (en hausse comparativement aux prévisions antérieures de 200 M$ et de 145 M$) et jusqu’à 425 M$ au cours des dix prochaines années (en hausse comparativement aux prévisions antérieures de 400 M$ et aux prévisions initiales de 320 M$).

La Société a estimé que les synergies opérationnelles potentielles demeurent inchangées à environ 130 M$ par année (440 M$ sur cinq ans, 1,1 G$ sur 10 ans). L’estimation des possibilités stratégiques de réduire les dépenses actuelles et futures liées à son pipeline de projets demeure également inchangée, soit un maximum de 240 M$ sur cinq ans et 590 M$ sur 10 ans.

Mise à jour de la mine de Detour Lake – Une évaluation technique réalisée récemment indique une augmentation des réserves minérales, un plan minier plus robuste et un potentiel d’exploration et de production à la hausse – Entre autres choses, la nouvelle évaluation technique réduit le risque du plan minier, prolonge la durée de vie prévue de la mine de 10 ans jusqu’en 2052, augmente les réserves d’or de 38 % (ou 5,6 millions d’onces (« Moz »)) à 20,4 Moz (835,1 millions de tonnes à 0,76 gramme par tonne (« g/t ») d’or), augmente l’or récupéré de 38 %, augmente la production de 0,4 Moz entre 2028 et 2031 (réduit une baisse de production qui était prévue dans le plan minier précédent), augmente la production de 2032 à 2042 de 1,8 Moz, augmente la production de 2043 à 2052 de 3,0 Moz, à des teneurs moyennes plus élevées et réduit les coûts moyens pour la période entre 2022 et 2042. L’exploration intense se poursuit à la mine de Detour Lake principalement à l’ouest et en profondeur, et laisse entrevoir la possibilité d’une mine souterraine et d’extensions des fosses à ciel ouvert actuelles. la Société évalue d’autres scénarios pour possiblement augmenter le débit du concentrateur au-delà de 28,0 millions de tonnes métriques par année (« TMPA ») après 2025. De plus, la Société évalue la possibilité que Detour Lake augmente sa production à 1,0 million d’onces ou plus par année. La Société prévoit que la première évaluation de ce potentiel sera terminée à la fin de 2023.

Le forage à Detour Lake a recoupé des intervalles importants qui prolongent le gisement à deux kilomètres à l’ouest de la configuration actuelle de la fosse – Le forage a croisé une minéralisation aurifère le long de la zone de déformation de Sunday Lake et les forages continuent de recouper un important horizon marqueur géologique de roches vertes chloriteuses aurifères se trouvant dans les zones de la fosse principale et de la fosse ouest. Les données principales comprennent 32,3 g/t d’or sur 4,8 m à 955 m de profondeur (trou de forage d’extension de deux kilomètres), 2,9 g/t d’or sur 29,7 m à 305 m de profondeur et 6,0 g/t d’or sur 32,7 m à 481 m de profondeur. La Société prévoit effectuer des forages pour étudier plus à fond la tendance vers l’ouest du gisement afin d’évaluer le potentiel d’extension de la fosse et d’exploitation minière souterraine.

Les principaux projets d’exploration et de mise en valeur continuent de progresser

Projet Odyssey – Les activités de mise en valeur souterraine et de construction de surface progressent conformément au calendrier et au budget, et la production précommerciale initiale est prévue vers la fin du premier trimestre de 2023. Vingt forages sont en cours, dont quatre forages intercalaires souterrains sur le gisement Odyssey South et 12 forages en surface axés sur la conversion et l’expansion du gisement East Gouldie, et quatre forages d’exploration régionale actifs. Les résultats des forages récents ont étendu le gisement d’East Gouldie vers l’ouest d’environ 225 mètres et vers l’est en profondeur d’environ 500 mètres à plus de 1 700 mètres des ressources minérales actuellement définies.

Région de Kirkland Lake – À Macassa, on continue de mettre l’accent sur l’achèvement de l’infrastructure du puits no 4, qui devrait avoir lieu vers la fin de l’année 2022, et sur l’augmentation de la production. Au gisement Amalgamated Kirkland (« AK »), deux forages souterrains et forages en surface sont en cours pour convertir et augmenter la ressource minérale actuelle. La Société évalue le gisement comme source d’alimentation possible de minerai pour la mine de Macassa ce qui, si les évaluations sont positives, pourrait commencer dès 2024. À Upper Beaver, le programme de forage intercalaire a été achevé au deuxième trimestre de 2022 et les résultats seront intégrés au modèle économique. Plusieurs scénarios de mise en valeur pour Upper Beaver sont en cours d’évaluation.

Hope Bay – Les activités de forage ont continué de s’accélérer au deuxième trimestre de 2022, atteignant 30 761 mètres (46 658 mètres depuis le début de l’année). Trois appareils de forage sont en activité sous terre à Doris, trois autres visent une extension en profondeur à Doris et une septième est en activité à Madrid. Les résultats du forage continuent de montrer un excellent potentiel à Doris en profondeur sous le dyke dans les cibles du connecteur et de l’extension sous le dyke et dans l’extension Doris Central au sud. Voici quelques faits saillants récents : 12,2 g/t d’or sur 7,1 m à 456 m de profondeur dans le connecteur sous le dyke et 20,9 g/t d’or sur 2,3 m à 344 m de profondeur dans l’extension sous le dyke. En raison de la réussite du forage à Doris au premier semestre de 2022, la Société envisage une augmentation du budget d’exploration à Hope Bay pour le deuxième semestre de 2022. L’exploration devrait se poursuivre jusqu’en 2023, pendant que l’on évalue un scénario de production plus vaste.


Bilan solide de grande qualité; remboursement de la dette de 125 M$ en avril 2022 et début de l’offre publique de rachat dans le cours normal des activités (OPRCNA) en juin 2022 – Le 7 avril 2022, la Société a remboursé en espèces les 125 M$ de billets de premier rang de série C portant 6,77 % à l’échéance. Au 30 juin 2022, la dette nette  de la Société s’élevait à 434,3 M$. Après la fin du trimestre, la Société a remboursé en espèces les 100 M$ de billets de premier rang de série C portant 4,87 % à l’échéance du 24 juillet 2022, réduisant davantage la dette de la Société. L’offre publique de rachat dans le cours normal des activités de la Société a été lancée en juin 2022 et 453 000 actions ordinaires ont été rachetées au deuxième trimestre de 2022 pour 22,3 M$. Dans le cadre de l’OPRCNA proposée, la Société est autorisée à acheter jusqu’à 500 M$ de ses actions ordinaires (jusqu’à un maximum de 5 % de ses actions ordinaires émises et en circulation).

Un dividende trimestriel de 0,40 $ par action a été déclaré.

« Au deuxième trimestre de 2022, la Société a établi un nouveau record de production trimestrielle, grâce au solide rendement d’exploitation et de sécurité. Au Nunavut, Amaruq a connu un trimestre record sur le plan des coûts et de la production, et les mines de l’Ontario ont dépassé les prévisions. Ce solide rendement sur le plan de la production nous a permis de dégager des bénéfices et des flux de trésorerie supérieurs aux prévisions et nous place dans une bonne position pour atteindre les cibles des prévisions de 2022, malgré les pressions inflationnistes constantes sur les coûts », a déclaré Ammar Al-Joundi, président et chef de la direction d’Agnico Eagle. « Au cours du trimestre, l’exploration a continué de donner des résultats intéressants à Detour Lake, à Odyssey et à Hope Bay. Les résultats des forages d’extension à Detour Lake sont particulièrement prometteurs et laissent prévoir un bon potentiel pour une exploitation souterraine et le prolongement des fosses à ciel ouvert actuelles. Un certain nombre d’occasions d’améliorer les activités minières et la production sont en cours d’évaluation, et la vision à long terme envisagée pour Detour Lake est d’augmenter la production à 1,0 million d’onces ou plus par année », a ajouté M. Al-Joundi.

 « Pour lire la version intégrale du communiqué de presse, veuillez télécharger le PDF »