NYSE: AEM 58,97
+0,85 +1,46%
Volume: 1 108 789
novembre 13, 2019
TSX: AEM 78,21
+1,27 +1,65%
Volume: 523 681
novembre 13, 2019
Gold: 1 461,70
+9,60 +0,66%
Volume: 6
novembre 13, 2019

Un projet de restauration d’une rivière à Kittilä redonne vie à ce cours d’eau

15 octobre, 2019


Des employés et des citoyens construisent bénévolement de nouvelles aires de fraie pour rétablir la population de truites brunes. 

La rivière Parvajoki, qui traverse le village de Kittilä en Finlande, a été draguée et négligée pendant des années. La situation est toutefois sur le point de changer grâce à un projet de restauration qui vise notamment à améliorer l’habitat des poissons.

L’initiative est pilotée par deux employés d’Agnico Eagle : Ville Lahti, acheteur, et Pekka Kämäräinen, géologue, de la mine Kittilä, ainsi que par Juha Talvensaari, de l’entreprise AJH Infra. L’objectif consiste à faire croître la population de truites brunes dans la rivière Parvajoki en aménageant des frayères naturelles et protégées.

L’automne dernier, Ville a communiqué avec le Centre de développement économique, de transport et d’environnement de la Laponie et la Coopérative de pêche de Kittilä pour présenter le projet, financé par la mine Kittilä.

« Les responsables du Centre étaient très réceptifs à cette idée, et ils m’ont aidé à trouver les propriétaires des bandes riveraines de la Parvajoki. Les propriétaires ont très bien accueilli notre projet, ce qui nous a permis d’amorcer la planification », explique Ville.

Au printemps 2019, un groupe d’employés et de citoyens bénévoles ont transporté du gravier et des roches jusqu’aux berges. À la mi-juin, le Collège professionnel de la Laponie – qui offre un programme de formation sur l’industrie de la pêche à Simo – et l’Institut finlandais des ressources naturelles ont procédé à un échantillonnage par pêche électrique pour déterminer la population des diverses espèces de poissons dans la rivière. L’échantillonnage a révélé que la truite brune et la truite mouchetée étaient peu nombreuses dans la rivière Parvajoki et dans le cours d’eau dans lequel elle se jette, la rivière Ounasjoki.
 
Aménagement de nouvelles frayères naturelles

La rivière Parvajoki était à l’origine un cours d’eau à méandres dont le lit était constitué de gravier, mais des décennies de dragage ont fini par rendre son parcours moins sinueux. Conséquemment, le lit de gravier s’est couvert d’une épaisse couche de sédiments fins, ce qui a fait fuir la truite brune et les autres espèces aquatiques indigènes pendant de nombreuses années.

Avec l’ajout de bois, de gravier et de roches, le projet de restauration permet d'aménager des aires protégées et naturelles pour le frai des poissons. 

À la fin juin, une vingtaine de bénévoles – majoritairement des employés et des membres de l’équipe d’exploration de notre mine Kittilä – ont construit cinq frayères en gravier et ont commencé à en bâtir trois autres. Ils ont aussi participé à la construction de huit structures en bois pour créer des méandres et ainsi orienter le débit du cours d’eau. De grosses roches ont également été placées à divers endroits où le courant est rapide.

« Grâce à notre projet, nous nous attendons à ce que la population de truites brunes se multiplie par dix ou vingt par rapport à la situation actuelle », souligne Ville. 

Pendant la saison du frai à l’automne 2019, l’équipe observera le comportement des truites dans leurs nouvelles frayères, lesquelles semblent déjà donner de bons résultats. L’équipe planifie actuellement la prochaine étape du projet : à l’été 2020, elle poursuivra les travaux de restauration de la rivière, effectuera d’autres échantillonnages par pêche électrique et aménagera des frayères supplémentaires pour augmenter la population de truites brunes dans la rivière Parvajoki.