NYSE: AEM 51,66
-0,18 -0,35%
Volume: 152 786
octobre 16, 2019
TSX: AEM 68,29
-0,18 -0,26%
Volume: 79 720
octobre 16, 2019
Gold: 1 477,60
-14,10 -0,95%
Volume: 400
octobre 15, 2019

Ramener le pygargue à tête blanche menacé d’extinction à Sonora, au Mexique

07 août, 2019

Agnico Eagle a de nouveau établi un partenariat avec les gouvernements du Mexique et des États-Unis en vue de protéger le pygargue à tête blanche menacé d’extinction – un emblème de Mines Agnico Eagle Limitée.

En 2017, Agnico Eagle Mexique a commencé à travailler avec la Commission de l’écologie et du développement durable de l’État de Sonora (CEDES) afin de suivre et d’étudier la population de cette espèce majestueuse, qui nichait par le passé dans le réseau fluvial voisin de la rivière Yaqui. Outre Agnico Eagle et CEDES, les collaborateurs du projet comprennent le Département de la Pêche et de la Chasse de l’Arizona (AZGFD) et le Service des pêches et de la nature des États-Unis (USFWS). 

Étant reconnu comme oiseau national des États-Unis, le territoire de ce puissant oiseau de proie couvre la majeure partie du Canada, les États contigus des États-Unis et le nord du Mexique. Observé au Mexique pour la dernière fois il y a 19 ans, le pygargue à tête blanche, que les Mexicains appellent Aguila Calva, est considéré une espèce menacée d’extinction dans ce pays.

L’équipe du projet a travaillé en collaboration afin de suivre ces oiseaux, et les experts du AZGFD et du USFWS ont formé le personnel technique et scientifique de CEDES sur la manière d’observer et d’évaluer les nids des pygargues à tête blanche. Des études sur le terrain menées à Sahuaripa et à Soyopa, dans le Sierra de l’État de Sonora, ont permis d’observer deux couples de pygargues à tête blanche dans la région à l’étude au cours de 2018. Un de ces couples était accompagné d’un aiglon âgé d’environ deux semaines. 

CEDES s’attend à conclure son étude de recherche en juillet 2019 et présentera par la suite un rapport sur ses résultats de recherche aux partenaires du projet. Dans l’avenir, CEDES espère étendre son programme de surveillance à d’autres régions du bassin versant de la rivière Yaqui. 

« Non seulement ce projet se révèle logique pour Agnico Eagle en raison de son héritage et de sa culture, mais il reflète la valeur que nous accordons à la saine gestion et à la protection de la faune indigène et de la biodiversité dans les montagnes et les villages qui entourent nos installations. Les résultats ont jusqu’à présent été très encourageants, et nous examinerons la possibilité d’offrir un soutien supplémentaire afin de favoriser le rétablissement de cette grande espèce dans l’État de Sonora et au Mexique », souligne Gildardo Montenegro, directeur de l’Administration, du Développement communautaire et de l’Environnement à notre mine La India d’Agnico Eagle Mexique.

Un regard perçant sur les faits: Des études récentes indiquent qu’il y a moins de 20 spécimens connus de pygargue à tête blanche au Mexique, comparativement aux populations beaucoup plus importantes au Canada (environ 40000 aigles) et aux États-Unis (environ 5000 aigles).

Le saviez-vous?

  • Le pygargue à tête blanche adulte se reconnaît facilement à son corps brun foncé et à sa tête blanche caractéristique.
  • Il faut quatre ans pour que les jeunes obtiennent leur plumage adulte; les juvéniles ont une tête et un corps brun foncé, avec un peu de blanc tacheté sur les ailes et la queue, alors que les plus âgés peuvent avoir un corps blanc.
  • Le pygargue à tête blanche peut atteindre une taille d’un mètre et une envergure de plus de deux mètres, les femelles adultes étant un peu plus grandes que les mâles.
  • Les aigles à tête blanche passent beaucoup de temps perchés et immobiles à observer les plus petits mouvements qui surviennent.
  • Généralement solitaires, ces oiseaux peuvent toutefois se regrouper en grand nombre lorsqu’il y a une source de nourriture.
  • Le régime alimentaire de l’aigle est principalement composé de poissons, et il ne poursuit habituellement pas des proies de grande taille ou qui fuient rapidement. Quelques oiseaux font également partie de son régime, notamment les canards et les sarcelles qui passent l’hiver dans les zones de pêche, les grands cormorans, les tourterelles à ailes blanches, etc., et les petits mammifères constituent le reste de son régime.
  • Ils nichent dans les arbres et sur les falaises. Une couvée comprend habituellement de deux à trois œufs blancs ou bleu-blanc. L’incubation dure de 31 à 45 jours et est effectuée par les deux parents.
  • Les aiglons commencent à voler lorsqu’ils ont de 70 à 96 jours. Le mâle et la femelle prennent soin de leurs petits et leur trouvent de la nourriture.
  • Les aiglons quittent le nid à l’âge de 10 à 13 semaines.