NYSE: AEM 51,10
-0,17 -0,33%
Volume: 1 985 585
juin 26, 2019
TSX: AEM 67,07
-0,43 -0,64%
Volume: 986 144
juin 26, 2019
Gold: 1 414,90
+0,60 +0,04%
Volume: 125
juin 25, 2019

LES FEMMES ASSURENT : Des Canadiennes secouent la compétition minière mondiale

09 janvier, 2019

 
Janie Blanchette and Fanny Laporte, Agnico Eagle & Diamonds in the Rough

Les femmes peuvent-elles affronter les hommes dans une compétition mondiale de sauvetage minier ?

Une compétition où il faut retourner un pneu de 118 kilogrammes (260 livres), transporter un mannequin de 61 kilogrammes (135 livres) sur plus de 60 mètres (196 pieds) jusqu’à la ligne d’arrivée des relais, travailler sous terre en portant un équipement de protection respiratoire pendant de nombreuses heures, et soigner et transporter quatre victimes d’un site de simulation d’explosion avec cinq membres d’équipe ?

La réponse est un OUI retentissant !

La première équipe de sauvetage minier entièrement féminine au monde – dont les membres proviennent également toutes du Canada – s’est classée 15e sur un total de 25 équipes (12 pays) à la Compétition internationale de sauvetage minier tenue en septembre dernier en Russie. Non seulement elles se sont bien classées, mais elles ont aussi capturé l’imagination du public en remportant le Prix du public dans un pays où il est encore illégal pour les femmes de travailler dans des mines souterraines.

Collectivement connue sous le nom de Diamonds in the Rough, nous sommes extrêmement fiers d’annoncer que cette équipe spéciale comprenait deux employées d’Agnico Eagle : Fanny Laporte, technicienne en environnement à Meadowbank et vice-capitaine de l’équipe et pompière, ainsi que Janie Blanchette, infirmière à Goldex et  assistante médicale officielle de l’équipe. Leurs coéquipières tout aussi compétentes et talentueuses viennent de la mine de diamants Diavik, de Hudbay Minerals, de Cameco et de Levitt-Sécurité.

L’équipe Diamonds in the Rough a compétitionné dans sept catégories comprenant une situation d’urgence sous terre, l’extinction d’un incendie, les premiers soins, un examen écrit et la course à relais de sauvetage minier. La compétition s’est déroulée à Ekaterinbourg, une ville située près du massif de l’Oural, du 22 au 29 septembre dernier.

Selon Janie, « c’était exaltant de compétitionner à ce niveau et de célébrer tout ce que les femmes peuvent réaliser. En fait, beaucoup de nos concurrents nous ont dit que nous étions une source d’inspiration et qu’en rentrant chez eux, ils encourageraient leurs filles à envisager un emploi dans le secteur minier. Je pense que c’est la raison pour laquelle nous avons eu droit à une ovation lorsque nous avons accepté le Prix du public. Ils voulaient dire au monde entier « les femmes assurent et la diversité est la bienvenue dans l’industrie minière mondiale ».

Fanny ajoute que « c’était une expérience très difficile mais enrichissante. Nous avons eu 10 jours d’entraînement physique intensif à Saskatoon, ce qui nous a permis de renforcer l’esprit d’équipe et d’accroître nos forces. Mais avant même de nous rendre dans l’Ouest, je me suis concentrée sur ma préparation physique et mentale avec l’aide de collègues de Meadowbank. Agnico Eagle nous a vraiment encouragées et a soutenu notre parcours. L’entreprise a veillé à ce que nous disposions du soutien logistique, organisationnel et financier dont nous avions besoin pour compétitionner sur la scène internationale. Je suis très fière de travailler pour cette grande entreprise. »

Au nom de toute l’équipe Agnico Eagle, nous tenons à féliciter Janie et Fanny ainsi que l’équipe Diamonds in the Rough pour leur performance sur la scène internationale ! Nous sommes extrêmement fiers de vous et de vos réalisations, et très contents d’avoir eu la possibilité de soutenir votre équipe et de mettre en valeur le travail fantastique que vous faites.

Vous aimeriez voir l’équipe en action ? Jetez un coup d’œil aux faits saillants de la compétition et aux photos Instagram ici !