NYSE: AEM 42,23
+0,80 +1,93%
Volume: 3 741 828
septembre 30, 2022
TSX: AEM 58,36
+1,61 +2,84%
Volume: 1 285 183
septembre 30, 2022
Gold: 1 658,50
-1,80 -0,11%
Volume: 18 311
septembre 29, 2022

Questions et réponses

Puisque cette situation évolue rapidement, nous avons compilé une liste de certaines des questions les plus fréquemment posées, ainsi que leurs réponses, afin de vous fournir un accès rapide aux informations clés. Si vous avez d'autres préoccupations qui ne sont pas traitées ici, nous vous invitons à nous envoyer vos questions à covid-19questions@agnicoeagle.com

Quelles mesures Agnico Eagle prend-elle pour protéger ses employés et les communautés environnantes contre la propagation du Coronavirus ?

Nous prenons cette situation très au sérieux. Nous nous conformons aux directives des autorités de santé publique et des gouvernements dans chacune des régions où nous avons des activités. Toutes nos exploitations à travers le monde ont rapidement mis en œuvre de nombreuses mesures contre le virus pour maintenir un environnement de travail sécuritaire et prévenir le risque de propagation du virus au sein de nos communautés environnantes.

Ces mesures incluent des efforts rehaussés en matière d’hygiène, de nettoyage et de désinfection, des changements à certains processus opérationnels afin de permettre une distanciation physique, une révision des protocoles d’embarquement et de manutention pour les avions et autobus, le dépistage de symptômes et d’historique de voyage auprès des employés, une restriction des voyages d’affaires à l'intérieur des frontières et interdiction des voyages internationaux, des protocoles pour limiter ou complètement éviter les contacts avec des résidents de communautés éloignées, et plus.

Nous allons continuer de veiller à ce que toutes les mesures appropriées soient bien mises en œuvre, mises à niveau au besoin et bien communiquées.

Quelles mesures Agnico Eagle prend-elle pour assurer la distance physique sur ses sites?

Des exemples incluent l’étalement des débuts et fins de quarts de travail, des heures de pause et de repas pour réduire l’achalandage dans les vestiaires, salles à manger, refuges et salle de repos; dans les salles à manger, une chaise libre est laissée entre chaque personne; la réduction du nombre d’employés dans la cage (ascenseur) vers les niveaux souterrains; la réduction des réunions à de petits groupes; la distanciation des travailleurs lors de la remise des consignes par les superviseurs en début et fin de quarts de travail; l’évitement du co-voiturage; l’augmentation du nombre d’autobus pour le transport d’employés ou réduction du nombre d’employés par transport d’autobus.

Quels protocoles avez-vous mis en place pour éviter une éventuelle transmission à vos communautés locales?

Nos employés résidents au Nunavut ont été retournés à la maison pour une période quatre semaines afin d’éviter tout contact avec les employés du sud et le risque de transmission dans les communautés.

De plus, les protocoles de transport, de déplacement en direction et en provenance des sites ainsi que d’embarquement et de manutention pour les avions et autobus ont été modifiés afin d’éviter tout contact avec des résidents de certaines communautés éloignées durant cette crise.

Nous prenons cette situation très au sérieux. Nous veillons à ce que ces mesures soient bien appliquées, revues au besoin et bien communiquées. À cet effet, nous avons publié la liste des mesures sur nos pages Facebook et nos sites internet.


Que ferez-vous si quelqu'un sur l'un de vos sites est confirmé atteint de la COVID-19?

Toutes les exploitations et projets d’Agnico Eagle ont mis en place des mesures importantes afin de réduire au minimum le risque de transmission de la COVID-19. 

Les protocoles d’intervention de la Compagnie en cas de pandémie ont été actualisés de sorte que, si un employé est déclaré positif alors qu’il se trouve au travail, ou bien qu’il ait récemment été au travail avant d’être déclaré positif, les procédures de désinfection du lieu de travail et des espaces communs ainsi que la marche à suivre pour informer et surveiller les collègues et autres personnes avec lesquels l’employé a été en contact étroit soient clairement décrites. Si l’employé se trouve dans l’un de nos sites éloignés, des procédures sont en place pour isoler la personne et la transporter en toute sécurité afin de réaliser les examens et traitements appropriés.

Agnico Eagle envisage-t-elle de placer toutes ses exploitations en mode de mise en veille?

La santé, la sécurité et le bien-être de nos employés et des communautés où nous avons des activités restent notre priorité numéro un. Conformément aux directives du gouvernement du Québec émises le 23 mars 2020, nos mines du Québec ont été placées en mode de surveillance et d’entretien au moins jusqu’au 13 avril 2020. 

Parallèlement, nous avons réduit nos activités aux sites de Meliadine et Meadowbank et nos activités d'exploration au Canada ont été suspendues. Même avec la réduction de nos activités minières, nous planifions de maintenir nos exploitations dans un état de disponibilité opérationnelle de manière à pouvoir reprendre nos activités normales rapidement et de façon sécuritaire lorsque les conditions le permettront. 

À ce jour, l’exploitation de notre mine Kittila, en Finlande, se poursuit normalement. La pandémie de COVID-19 est une situation qui évolue rapidement et nous continuerons d'évaluer nos exploitations minières dans chacune de nos régions de façon continue.

Pour plus de détails, veuillez consulter nos communiqués de presse du 25 mars 2020 et du 2 avril 2020

Considérez-vous que l’or soit plus important que la vie ? Pourquoi ne pas retourner tous vos employés à la maison afin de les protéger ainsi que leurs familles?

La santé, la sécurité et le bien-être de nos employés et des communautés où nous avons des activités sont notre priorité. Toutes les exploitations et projets d’Agnico Eagle ont mis en place des mesures importantes afin de réduire au minimum le risque de transmission de la COVID-19.

Nous nous conformons et allons continuer de nous conformer aux directives des autorités de santé publique et des gouvernements dans chacune des régions où nous avons des activités. Ainsi, conformément aux directives du gouvernement du Québec émises le 23 mars 2020, nos mines du Québec ont été placées en mode de surveillance et d’entretien au moins jusqu’au 13 avril 2020. Parallèlement, nous avons réduit nos activités aux sites de Meliadine et Meadowbank et nos activités d'exploration au Canada ont été suspendues. De plus, conformément au décret du gouvernement du Mexique concernant la pandémie de COVID-19, selon lequel toutes les entreprises non essentielles doivent suspendre leurs activités jusqu’au 30 avril 2020, la Compagnie réduit ses activités minières dans ses exploitations et projets au Mexique.  Nos mines du Mexique sont en mode de surveillance et d’entretien jusqu’à la fin avril, tel qu’exigé par le gouvernement du Mexique.

À ce jour, l’exploitation de notre mine  Kittila, en Finlande, se poursuit normalement. Pour plus de détails, veuillez consulter nos communiqués de presse du 25 mars 2020 et du 2 avril 2020.  

La pandémie de COVID-19 est une situation qui évolue rapidement. La Compagnie continuera d'évaluer ses exploitations minières dans chacune de ses régions de façon continue afin de répondre rapidement aux changements de conditions et directives. 

Si Agnico Eagle ferme ses sites, comment assurerez-vous la surveillance et la sécurité des infrastructures critiques?

Des activités essentielles doivent être maintenues dans les opérations qui sont placées en mode de mise en veille pour maintenir les infrastructures de surface et souterraines et pour répondre aux exigences environnementales et de sécurité. Dans ce cas, un niveau minimum de main d’œuvre est maintenu en place pour assurer la réalisation de ces activités.

Agnico Eagle est-elle en mesure de soutenir un arrêt de production prolongé?

Afin de se prémunir contre l’incertitude créée par la pandémie de COVID-19, en mars 2020, l’entreprise a retiré 1,0 milliard $ US sur sa facilité de crédit renouvelable non garantie de 1,2 milliard $ US. La Compagnie reverra aussi son budget de dépenses d’immobilisation de maintien et de croissance pour l’année 2020 avec comme objectif de réduire les dépenses. Nous ré-évaluerons à mesure que la situation continue d’évoluer.

Quel impact cette situation a-t-elle sur vos prévisions?

Compte tenu de la réduction de l'activité de production dans les exploitations du Québec et du Nunavut, ainsi que des incertitudes quant aux développements futurs, y compris la durée, la gravité et la portée de l'épidémie de COVID-19 et les mesures prises pour contenir l'épidémie, Agnico Eagle a retiré ses prévisions de production et de décaissement pour l’exercice complet de 2020. Pour plus de détails, veuillez consulter notre communiqué de presse du 25 mars 2020.

Agnico Eagle fournira une mise à jour de ses prévisions pour l’année 2020 dans son communiqué de presse du premier trimestre de 2020.

Quelle sera la perte de revenus pour Agnico Eagle en raison de cette crise?

Compte tenu de l’incertitude face à l’évolution future de la pandémie de COVID-19, notamment sa durée, sa sévérité et son ampleur, ainsi que des mesures prises pour la contrôler, de même que la volatilité de plusieurs facteurs, tels que le prix de l'or, les taux de changes et l’état de l'économie mondiale, il est difficile de prédire pour le moment l'impact réel que cette crise aura sur la santé financière de notre entreprise.

Cela mettra-t-il en péril certains de vos autres projets miniers et l'avenir à long terme de votre entreprise?

À ce moment-ci, nous concentrons nos efforts pour limiter l’impact sur nos opérations et l’entreprise.

Agnico Eagle a-t-elle des cas confirmés de COVID-19 sur ses sites?

Jusqu’à maintenant, seulement un seul de nos employés a été déclaré positif à la COVID-19. Le 28 mars, le bureau de santé publique finlandais nous a informés qu’un de nos employés œuvrant sous terre à la mine Kittila a obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19. La personne était absente du lieu de travail depuis le 15 mars et était en convalescence à la maison. Les employés ayant été en contact avec la personne ont été contactés pour se soumettre au test de dépistage. Les activités souterraines ont été suspendues pour une période de 72 heures et les lieux de travail ont été désinfectés. Les activités souterraines ont repris le 31 mars et il n’y a eu aucune interruption des activités à la surface, ni à l’usine durant cette période. Les résultats des tests effectués sur les personnes ayant été en contact avec la personne atteinte se sont avérés négatifs, indiquant qu’ils n’ont pas contracté la COVID-19.

Pourquoi Agnico Eagle a-t-elle pris la décision de réduire ses activités au Mexique?

La santé, la sécurité et le bien-être de nos employés et des communautés environnantes restent notre principale priorité. À ce titre, nous collaborons avec les autorités de santé publique et gouvernements locaux afin de limiter le risque de transmission sur nos lieux de travail tout en participant activement aux efforts visant à aplanir la courbe.

De plus, conformément au décret du gouvernement du Mexique concernant la pandémie de COVID-19, selon lequel toutes les entreprises non essentielles doivent suspendre leurs activités jusqu’au 30 avril 2020, la Compagnie a réduit ses activités minières dans ses exploitations au Mexique (Pinos Altos, Creston Mascota et La India) de façon organisée, tout en assurant la sécurité des employés, la viabilité des infrastructures et la conformité aux règlements gouvernementaux et aux normes environnementales. L’ensemble des exploitations ont été mises en mode de surveillance et d’entretien jusqu’au 30 avril 2020. Les activités d’exploration au Mexique sont également suspendues pendant cette période. Nous nous attendons à ce que ces mesures nous permettent de reprendre nos activités normales en temps opportun et en toute sécurité, une fois que le décret sera levé.

Pourquoi Agnico a-t-elle pris lacette décision de réduire ses activités en Abitibi et au Nunavut?

La santé, la sécurité et le bien-être de nos employés et des communautés environnantes restent notre priorité numéro un. Il est de notre responsabilité de nous assurer de respecter les directives des autorités de santé publique et des gouvernements et de travailler collectivement pour limiter et ralentir autant que possible la propagation du virus.

En réponse à la décision du gouvernement du Québec du 23 mars, qui demandait aux entreprises jugées non essentielles de cesser leurs activités, l’entreprise a pris des mesures pour réduire ses opérations dans la région de l’Abitibi, au Québec (le complexe LaRonde, la mine Goldex et la mine Canadian Malartic (50 %)), tout en assurant la sécurité des employées et la durabilité des infrastructures. Chacune de ces opérations ont été placée en mode de surveillance et d’entretien au moins jusqu’au 13 avril 2020.

De plus, à la suite de discussions internes concernant les défis supplémentaires que pose l’exploitation de nos mines au Nunavut sans le nombre important de travailleurs inuits qui ont été retournés à la maison, l’entreprise a pris la décision de réduire ses activités aux sites de Meliadine et Meadowbank.

  • Combien de travailleurs cette décision a-t-elle un impact? Combien restent à la maison et combien continueront de travailler?

  • En Abitibi, un niveau minimum de main d’œuvre a été maintenu en place pour l’entretien des infrastructures de surface et souterraines et pour répondre aux exigences environnementales et de sécurité. Tous les autres travailleurs ont été retournés à la maison avec rémunération jusqu’au 13 avril.

    Au Nunavut, la main-d'œuvre essentielle aux niveaux opérationnels réduits restera en service. Tous les autres travailleurs ont été retournés à la maison avec rémunération jusqu’au 17 avril.

  • Quelles activités sont maintenues dans ces opérations?

    En Abitibi, un niveau minimum de main d’œuvre est maintenu en place pour l’entretien des infrastructures de surface et souterraines et pour répondre aux exigences environnementales et de sécurité. Ces activités devraient permettre un redémarrage rapide et sécuritaire des opérations normales, une fois que les conditions le permettront.

  • Au Nunavut, la Compagnie a réduit ses activités aux sites de Meliadine et Meadowbank. À Meliadine, les activités dans la mine souterraine et à l’usine se poursuivent de manière réduite. À Meadowbank, la priorité est mise sur l’augmentation des activités d'entretien mécanique ainsi que sur la gestion de l’eau requise pour la période de fonte printanière. Ces activités dans les deux mines du Nunavut devraient nous permettre d’effectuer un retour rapide et sécuritaire à une exploitation normale, une fois que les conditions le permettront.

  • Comment vous assurerez-vous que les sites resteront sécuritaires pour les continuant à y œuvrer?

    Nous prenons cette situation très au sérieux. De nombreuses mesures préventives qui ont été mises en œuvre pour maintenir un environnement de travail sécuritaire resteront en place, incluant des efforts rehaussés en matière d’hygiène, de nettoyage et de désinfection ainsi que des changements à certains processus opérationnels favorisant une distanciation physique. Nous allons continuer de nous assurer que toutes les mesures appropriées sont bien mises en œuvre, mises à niveau au besoin et bien communiquées.

  • Dans l’ensemble de nos exploitations, nos équipes de santé et de sécurité se réunissent chaque semaine sur le sujet de la COVID-19. Ils partagent les meilleures pratiques et les mesures de protection. Un certain nombre de protocoles et de procédures communs ont été préparés, couvrant des sujets tels que le dépistage, l'isolement et la distanciation physique.