NYSE: AEM 46,26
+1,36 +3,03%
Volume: 1 904 707
août 12, 2022
TSX: AEM 59,05
+1,70 +2,96%
Volume: 1 242 385
août 12, 2022
Gold: 1 789,70
-5,90 -0,33%
Volume: 601
août 11, 2022

Structure de gestion du développement durable

Structure de gestion du développement durable 

Un graphique présente la structure de gouvernance du développement durable d'Agnico Eagle au niveau du conseil d'administration et des comités de gestion de la haute direction, au niveau de l’entreprise et au niveau des activités d’exploitation.

Le développement durable est intégré dans toute la structure de gestion, depuis le conseil d’administration jusqu’à la haute direction et aux activités d’exploitation.

En ce qui a trait au conseil d’administration, les questions de développement durable sont présentées au Comité responsable de la santé, de la sécurité, de l’environnement et du développement durable (SSEDD) à chaque réunion trimestrielle du conseil d’administration.

En ce qui a trait à la haute direction, la responsabilité de la surveillance et de la mise en oeuvre du programme de développement durable incombe à la vice-présidente principale, Développement durable et à l’équipe de développement durable.

Au niveau opérationnel, des processus sont en place pour nous assurer que les questions de développement durable, ainsi que l’évaluation des risques et mesures d’atténuation, sont intégrées dans la gestion quotidienne de nos activités.

L’ABC des principes directeurs d’Agnico Eagle

Agnico Eagle a élaboré une série de principes directeurs pour consolider son approche et sa culture de gestion à l’échelle de l’entreprise.

Gestion ancrée dans nos valeurs

  • Des communications ouvertes et transparentes.
  • Une production sécuritaire.
  • Les plus hauts standards d’honnêteté, de responsabilité et de performance.
  • Les plus hauts niveaux d’engagement des employés.
  • La mise en commun et le développement des compétences et de l’expertise.
  • Le maintien de nos aptitudes en entrepreneuriat et en esprit d’innovation.

 

Gestion fondée sur la collaboration

  • En encourageant des débats ouverts et respectueux et de saines discussions.
  • En reconnaissant les succès qui proviennent à la fois des contributions exceptionnelles et du travail d’équipe.

 

Gestion simple et claire

  • Pratiques simples reposant sur le bon sens.
  • Clarté quant aux rôles et aux contributions de chacun.
  • Employés et gestionnaires en accord avec les priorités de l’entreprise.

Développement durable de l’entreprise

Notre mission consiste à créer une entreprise de haut calibre, facile à comprendre : une entreprise qui, à long terme, génère des rendements supérieurs pour ses actionnaires et offre à ses employés un milieu où il fait bon travailler, tout en contribuant positivement aux collectivités dans lesquelles elle exerce ses activités. Un développement minier responsable dont tout le monde bénéficie fait partie intégrante de notre culture d’entreprise. Notre stratégie d’affaires repose sur trois pilliers : le rendement, la filière de projets et les employés.

Pour plus d’information sur nos performances, consultez notre Rapport annuel 2019

Code de conduite professionnelle et d’éthique

Agnico Eagle a adopté un Code de conduite et d’éthique qui fournit à tous les gens qui travaillent en son nom à travers le monde un cadre déontologique pour exercer leurs activités et prendre des décisions conformément à l’éthique. Ce code s’applique à tous les administrateurs, dirigeants, employés et représentants et les engage à mener nos activités conformément à tous les règlements, lois et règles applicables ainsi qu’aux normes éthiques les plus rigoureuses.

Nous avons également adopté un Code de déontologie pour les consultants et les entrepreneurs et un Code de conduite des fournisseurs. Le comité d’audit est responsable de la surveillance du respect des codes adoptés. Nous avons établi une ligne d’éthique sans frais afin de permettre le signalement anonyme de tout soupçon d’infraction au Code de conduite et d’éthique comprenant, sans s’y limiter, les préoccupations liées à la comptabilité, les contrôles comptables internes ou autre question d’audit, les manquements au code de conduite, les conflits éthiques ainsi que les enjeux liés à l’environnement, au harcèlement ou à la discrimination.

Anticorruption

Agnico Eagle s’efforce de mener ses activités conformément à tous les règlements, lois et règles applicables ainsi qu’aux normes éthiques les plus rigoureuses. Nous ne tolérons pas la corruption et nous nous engageons à faire preuve de professionnalisme, d’honneur et d’intégrité dans toutes nos transactions et relations commerciales. Les activités d’exploitation et les activités commerciales sont évaluées régulièrement afin de veiller à ce que les exigences de notre politique visant à contrer la corruption et l’extorsion ainsi que les procédures et directives applicables soient respectées.

Sécurité et droits de la personne

Nous exerçons nos activités dans des régions où les droits de la personne sont respectés et encouragés et nous nous engageons à faire respecter les droits fondamentaux de la personne tels que définis dans la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations unies. À cet effet, nous veillons notamment à ce que nos activités ne profitent ni ne contribuent à des conflits armés illégaux, à des violations des droits de la personne ou à des manquements au droit international humanitaire, ni ne les appuient. Nous faisons rapport de la mise en oeuvre générale de ces questions dans le rapport d’étape annuel de l’initiative «Vers le développement minier durable» de l’Association minière du Canada, dans le rapport annuel des Principes volontaires sur la sécurité et les droits de la personne («principes volontaires») et dans le rapport de certification sur l’or libre de conflit (Conflict-Free Gold Assurance Report) du World Gold Council.

Nous avons défini une série de critères quant à la gravité des conséquences concernant précisément les droits de la personne et la sécurité en vertu de notre SGSR.

Politique sur la diversité et l’inclusion

Pour plus d’information sur notre Politique sur la diversité et l’inclusion, cliquez ici

Initiatives en matière de politiques publiques

Nous nous concentrons sur le partenariat avec les parties prenantes locales et l’industrie en vue de prendre part à des initiatives en matière de politiques publiques qui soutiennent le développement durable de notre industrie et celui des collectivités dans lesquelles nous exerçons nos activités. Nos priorités comprennent des initiatives liées au développement des infrastructures dans les régions éloignées, au soutien à la formation, à la rationalisation du processus de délivrance des permis, à la gestion de l’utilisation des territoires et à la protection de la faune et de la flore sauvages.

Gestion de crise et préparation en cas d’urgence

En raison de l’éloignement de ses sites d’exploitation et d’exploration, Agnico Eagle a développé une capacité d’intervention en cas d’urgence dans tous ses sites.

La formation du personnel pour répondre à toutes les formes d’urgence demeure un élément clé de nos programmes de santé et de sécurité. Nos équipes de sauvetage minier sont considérées parmi les meilleures de l’industrie. Elles participent régulièrement à des concours de l’industrie pour perfectionner leurs compétences et partager les meilleures pratiques.

Ces personnes contribuent à la sécurité en milieu de travail en étant prêtes à intervenir en cas d’urgence sur l’un ou l’autre de nos sites miniers. Chacune de nos exploitations minières est dotée de son propre plan d’intervention en cas d’urgence et dispose d’un personnel formé pour répondre aux urgences en matière de sécurité, d’incendie ou d’environnement. Chaque site dispose également du matériel d’intervention approprié.

Comité consultatif auprès des parties prenantes

Le Comité consultatif auprès des parties prenantes d’Agnico Eagle se compose de parties prenantes indépendantes qui possèdent une expertise en matière d’ERSG, de développement communautaire, d’affaires autochtones, d’exploitation minière, de présentation de l’information et de gouvernance. Créé en 2011, le groupe tient des rencontres annuelles dans le but de formuler des commentaires constructifs et des lignes directrices sur des questions d’importance pour Agnico Eagle. 

Le rôle et le fonctionnement du Comité consultatif auprès des parties prenantes représentent l’un de nombreux mécanismes et pratiques d’engagement mis en place par Agnico Eagle afin de s’adapter aux normes et cadres internationaux, notamment les suivants :

 

Un graphique met en évidence les éléments liés à l'engagement des parties prenantes de certaines des normes et cadres internationaux auxquels Agnico Eagle souscrit.

Plus précisément - l'objectif 16.7 des Objectifs de développement durable des Nations Unies qui vise à assurer que le dynamisme, l’ouverture, la participation et la représentation à tous les niveaux caractérisent la prise de décision ; - le principe 2.2 des Principes permettant une exploitation minière aurifère responsable du World Gold Council, en vertu duquel nous nous engageons à écouter et à nous engager auprès des parties prenantes afin de mieux comprendre leurs intérêts et leurs préoccupations et d'intégrer ces connaissances à la manière dont nous exerçons nos activités ; et, - les exigences de rapports pour la divulgation de notre approche en matière d'engagement auprès des parties prenantes, conformément à la Global Reporting Initiative.

Fruit d’un arrangement relativement unique et précieux au sein du secteur minier canadien, le Comité consultatif auprès des parties prenantes permet à Agnico Eagle de recueillir des commentaires sur ses efforts en matière de responsabilité sociale d’entreprise et l’aide à apporter des ajustements stratégiques à ses activités d’engagement auprès des parties prenantes locales. 

Principales recommandations du Comité consultatif auprès des parties prenantes en 2020

Réponse à la COVID-19

Évaluer les leçons apprises en lien avec le plan pandémique de la société (c.-à-d. ce qui fonctionne et ne fonctionne pas) pour orienter la préparation en vue de nouvelles vagues d’infection et les mesures d’intervention connexes. Continuer à discuter des enjeux et des pratiques exemplaires avec les pairs de l’industrie.

Examiner les éléments et les dimensions suivants dans la réponse de la société à la COVID-19 :

• La meilleure façon de fournir des services de soins de santé ou un soutien médical additionnel aux personnes qui en ont besoin dans les collectivités éloignées situées à proximité des sites miniers.
• Nécessité éventuelle d’apporter d’autres changements ou ajustements aux investissements ou aux partenariats communautaires afin de répondre aux besoins de base et aux besoins en évolution au sein des collectivités.
• Dans quelle mesure les politiques de la société sont-elles « axées sur la famille » et soutiennent elles les employés et leur famille pour qu’ils puissent travailler efficacement à partir de leur domicile? Les nouvelles modalités de travail ont-elles des répercussions inattendues dont il faudrait tenir compte?
• Nécessité d’offrir du soutien ou des programmes destinés aux entreprises locales (p. ex. programmes de prêts, octroi de crédit / marge de crédit, commandes anticipées) – particulièrement aux petites entreprises en région éloignée pour lesquelles la mine constitue la principale source de revenus – afin d’assurer qu’elles demeurent en mesure de répondre à des besoins à long terme.
• Continuer de surveiller les risques potentiels pour la chaîne d’approvisionnement liés à la pandémie.

Relations avec les Autochtones

Être proactif dans nos relations avec les Autochtones et les collectivités, notamment en concluant des ententes avec les collectivités autochtones touchées avant d’y être obligés.
Utiliser des expressions telles que « tous ensemble », plutôt que « eux/nous », dans les communications où il est question des relations avec les Autochtones.
Examiner la façon dont la société communique ses attentes aux entrepreneurs afin de s’assurer qu’ils contribuent à la mise en œuvre de la Politique d’engagement auprès des peuples autochtones et à la stratégie de réconciliation.
Recentrer la question de la main-d’œuvre autochtone sur les aspects liés à l’intégration, à la formation et à l’avancement des employés autochtones au sein de la société. Ce qui comprend notamment :
investir dans l’éducation, par exemple en offrant des programmes de formation et de mentorat officiels et non officiels;
mieux cibler les programmes et les initiatives d’investissement communautaire de façon à soutenir un bassin de talents.
Veiller à ce que la signature d’une entente ne constitue pas seulement une date importante, mais mène également à des résultats. Définir des indicateurs particuliers permettant de mesurer les progrès réalisés par la société par rapport aux engagements pris auprès des collectivités, et envisager de lier ces indicateurs à la rémunération des cadres.
Communiquer publiquement les données sur les employés et les fournisseurs autochtones.

Autres

Envisager le rôle de la société dans la transition vers une économie à faibles émissions de carbone et l’économie circulaire. Élaborer une stratégie robuste en matière de changements climatiques.
Examiner de quelle manière l’outil d’évaluation de l’Initiative for Responsible Mining Assurance pourrait aider la société à évaluer et à continuer d’améliorer son rendement en matière de gestion de la santé, de la sécurité et de l’acceptabilité sociale.
Envisager de communiquer publiquement des données sur les questions suivantes :
Nombre de blessures enregistrées en plus des blessures à déclarer
Nombre de femmes occupant des postes de direction
Cibles établies en matière d’embauche de femmes et communication des progrès réalisés